Mud Day 2015

medaille mud day
Il y a une semaine, j’ai participé au Mud Day ! Un moment que j’attendais depuis des mois et pour lequel je me suis beauocup entrainée. C’était ma première édition et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Voici le récit de cette journée :

Le Mud Day qu’est-ce que c’est?

C’est un challenge sportif organisé dans plusieurs villes de France depuis 2013. Au programme : 13km de circuit entrecoupé de 22 obstacles.
On peut participer en solo ou en équipes, et je conseille vraiment d’y aller à plusieurs, c’est beaucoup plus motivant. Voici les explications détaillées sur le site.

Nous y sommes allés à 16, soit quatre équipes. Je m’étais préparée depuis plusieurs semaines notamment avec pas mal d’exercices de cardio et de pompes.
Avec mon équipe, nous avions envie de nous surpasser, et de repousser nos limites, mais il faut savoir qu’il n’y a pas de chronomètre, chacun fait le parcours à son rythme. On peut tout à fait marcher entre les épreuves et aucun obstacle n’est obligatoire.

Le parcours de Paris se trouve en banlieue, sur le camp militaire de frileuse.
gign mud day
Dès l’arrivée sur les lieux, nous avons été surpris par la qualité de l’organisation (et il en faut pour gérer 60000 personnes sur 3 jours!). Il y a un grand parking pour garer les voitures (gratuit si la voiture est pleine).
arrivée mud day
On nous remet alors la carte qui permet de visualiser le circuit et la répartition des différentes épreuves.
parcours mud day
Sur présentation d’un certificat médical, on nous donne notre dossard, ainsi que des goodies.
dossard mud day
On peut alors pénétrer sur le camp. Enorme surprise en découvrant cet immense espace qui ressemble presque à un festival. Partout, des stands, des gens qui s’entraient, de la musique, des espaces pour se reposer, grignoter ou tester les dernières innovations en matière de textiles techniques ou de caméras embarquées.
camp mud day
C’est le moment de se préparer, d’enfiler notre tee-shirt d’équipe (merci Eric!) et de nous faire un maquillage de guerriers!
homme mud day
mud day team

09052015-IMG_3239

mud day tee shirt

09052015-IMG_3261

logo mud day
Dernière pause avant le grand départ…
mahayanna mud day
Et voici l’équipe au complet! J’étais la seule fille, avec de bons sportifs dans l’équipe, donc le challenge était d’autant plus grand pour moi.

equipe mahayanna mud day
Sur le camp, on pouvait s’entrainer aux obstacles les plus durs, notamment la montée du mur ou encore l’échelle verticale.
mur mud day
Le slogan du mud day, parfaitement adéquat :
running is not enough
Certains concurrents avaient fait preuve de créativité sur les costumes, il y avait de tout : équipes de marins, de power rangers, de super héros, c’était très sympa, et l’année prochaine nous essaierons de trouver une idée originale pour notre équipe!
déguisement mud day

mud day 2015
Le départ est très bien organisé, puisqu’il se fait par vagues, ce qui évite ainsi de courir en un énorme peloton, ou d’avoir trop d’attente aux obstacles.
30mn avant son départ, chaque vague a le droit à un échauffement musclé :
echauffement mud day
Impossible d’emmener mon appareil lors de la course, mais l’un d’entre nous avait une go pro, dont voici le film, et qui vous permettra de mieux vous rendre compte de l’ambiance :

L’ultime épreuve avant l’arrivée : la voltage box (les fils blancs que vous voyez donnent des décharges)
electricité mud day
A l’arrivée, on nous remet une médaille, quelques victuailles, une mud beer et un tee-shirt. Là encore, l’organisation est vraiment bien faite, tout est parfaitement réglé, que ce soit avant, après ou même pendant la course.
après mud day
Chacun arbore un maquillage à base de boue :
bel homme mud day

couple mud day

chaussures mud day

Nous avons fini en un peu moins de 3h, et honnêtement, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi dur. Le parcours est très escarpé, et la course entre les épreuves sur d’immenses montées pleines de boue ou de cailloux était par moment compliquée. Les épreuves sont bien réparties, certaines assez faciles, d’autres plus ardues, mais il règne une atmosphère conviviale et un esprit d’équipe à toute épreuve. Tout le long du parcours, des points boisson et ravitaillement permettent de faire une petite pause bien méritée. Je suis très fière de m’être dépassée ainsi, et ai vraiment hâte d’être à l’année prochaine pour y retourner!

N’hésitez pas à me demander si vous avez des questions, je serai ravie d’y répondre!

10 Comments
  1. Franchement ça donne trop envie, même pour les non sportif.ve.s comme moi ! Se dépasser, franchir des épreuves et tout… On doit vraiment se sentir fort.e quand on termine cette course !
    Mon frère a fait une course un peu comme ça dernièrement, ça se passait de nuit en campagne (avec des lampes frontales, brrrrr la flippe) avec des rivières et des mares de boue… Toute l’équipe a fini au point d’arrivée dans une grange, tout le monde détrempé et gelé mais apparemment c’était super cool !

    1. Il y a beaucoup de courses de ce genre en fait, après le mud day j’ai commencé à regarder et effectivement j’en ai trouvé de nuit, ça me tente bien aussi!

  2. Nous aussi on a ça à Caen, c’est l’Audacieuse ! J’ai été bénévole cette année, et depuis je suis déterminée à le faire l’année prochaine 😀

  3. ça a l’air trop bien !
    je suis déjà en train de motiver du monde pour l’année prochaine !!!
    Merci de nous avoir partagé ça ! ^^

    1. 🙂 Bonne idée de s’y prendre à l’avance, à plusieurs équipes c’est encore mieux!